Phytothérapie ayurvédique
Ateliers de cuisine
Utilisation optimale des épices
Ayurvéda et bien être
Escapade en rickshaw
Ayurvedic garden
Attentif et curieux de nature
Pitta ou Kapha?
Sadhana
Ambassadeurs du
Sri Sri College of Ayurvedic Science
Expirez
Inspirez

Miel et produits de la ruche

Le miel selon l'Ayurveda

bourdon2Le miel est apprécié en Inde et ses qualités sont répertoriées depuis des millénaires dans des écrits qui font autorité pour tous ceux qui s'intéressent à l'Ayurveda. On peut s'appuyer sur des références qui figurent dans le Sutra Sthanaet un des 6 chapitres principaux (Sutra) de la Susruta Samhita. Il est important de préciser que la Susruta Samhita est un texte de référence qui compile les bases de la science ayurvédique.
Nous résumons ici les principales qualités attribuées au miel.
Bien entendu le miel a une saveur sucrée, mais il a aussi un rasa qui est plus ou moins astringent en fonction de son origine florale. A l'instar du vin le miel possède ses grands crus avec des notes gustatives plus ou moins typées qui sont liées à la diversité des nectars de fleurs et aux efforts de transhumance des apiculteurs.
Selon le point de vue des chimistes contemporains, l
e responsable de l'odeur typique du miel ( l'arôme miel) est le phénylacétate d'éthyle.


L'ayurveda nous dit que le bilan énergétique après l'assimilation du miel est rafraichissant. Donc le miel à priori n'est pas recommandé au tempérament Vata. En revanche il convient bien pour le tempérament Pitta.
Les vaidyas vont l'utiliser pour traiter les affections respiratoires et de nombreux problèmes cutanés (blessures, brulures) .
C'est un bon détoxicant et est utilisé un peu comme le ghee comme vecteur pour l'élimination des toxines (ama).
Mais attention si miel et ghee sont absorbés conjointement il existe une règle de compatibilité à respecter.
Miel et ghee ne doivent pas être consommés dans les mêmes proportions, ainsi il est admis qu'une portion de miel associée à une portion équivalente de ghee est nuisible et est source de ama.
Par ailleurs le miel ne doit pas être chauffé, il est facile de comprendre que le miel est un produit "vivant", et qu'une température élevée va dégrader ses constituants subtils. Donc selon l'Ayurveda la confection et la consommation de pain d'épices doit rester exceptionnelle et réservée à des occasions biens précises et limitées dans le temps.
Le miel est un excellent édulcorant mais sa consommation journalière doit rester mesurée, l'Ayurveda recommande une cuillère à café par jour, sans dépasser la doses de 5 cuillères à café, cette dose étant adaptée au tempérament et à l'usage médicinale du miel utilisé. 

Précautions d'emploi
Pas de miel pour les enfants de moins d’un an afin de ne pas les exposer à un risque de botulisme infantile.
Le botulisme infantile est une maladie rare, survenant chez les enfants de moins d’un an. Des formes résistantes (spores) de la bactérie (Clostridium botulinum), responsables de cette maladie, peuvent se trouver dans les poussières et certains sols. Transportées par les abeilles, les spores peuvent se retrouver ensuite dans le miel. Pour en savoir plus suiver le lien suivant vers →  le site de l'ANSES  botulisme infantile 

Classification du
miel selon les propriétés médicinales des fleurs butinées

Miel d'acacia
C'est un peu le miel étalon, miel liquide, limpide et ambré bien connu pour sa richesse en fructose. Sa saveur douce lui confère un usage polyvalent il est souvent conseillé pour sucrer les biberons des bébés.

Miel de bruyère
De couleur ambrée à tonalité orangée ; arôme persistant et pénétrant caractéristique de la bruyère (miel de Calluna vulgaris plus fin que celui de Erica sp.) ; saveur permanente avec un arrière goût légèrement amer ; difficilement soluble. Conseillé comme désinfectant des voies urinaires, également comme diurétique et anti-rhumatismal.

Miel de châtaignier
Couleur sombre tendant vers le noir ; arôme fort et persistant ; saveur forte légèrement salée et amère ; cristallisation lente ; difficilement soluble. Conseillé pendant la saison froide .

Miel crémeux champenois

Il ne s'agit pas d'un miel mélangé à du champagne, mais de l'appellation d'un miel de la région champenoise où prédomine le nectar de luzerne. Cette plante transforme les sols de craie pauvres en terrains plus fertiles.
Ce miel de couleur blanche est doux, crémeux, velouté, légèrement aromatique. Il convient bien pour la cuisine et la pâtisserie.

Miel de framboisier
Ambré et très fin ; goût fruité. Récolté en hautes montagnes c'est un miel d'exception auquel se mêle la saveur parfumée du rhododendron et des fleurs de montagne.

Miel de lavande
De couleur claire à tendance rosâtre, sa texture est ferme. Arôme fin et parfumé il dégage toutes les essences de cette plante médicinale incontournable.
Il est réputé calmant et antiseptique des bronches.
Sur les tartines ou dans les infusions calmantes du soir.

Miel d'oranger
Doré, clair ou parfois un peu orangé. C'est un miel exquis où transparaît l'arôme délicat des fleurs d'oranger.

Miel de romarin
Couleur orangée, arôme fort et persistant
Stimulant général, moins populaire que le miel de thym ; dépuratif et antiseptique il est recommandé en cas de problème hépatique

Miel de sarrasin
Couleur sombre tendant vers le gris ; arôme pénétrant ; saveur prononcée mais fine.
Très nutritif serait un bon reconstituant avec une action favorable sur la croissance osseuse.

Miel de sapin
Il s'agit en fait d'un miellat de sève, foncé au goût balsamique souvent mentholé.
Il est réputé comme tonique dans le Jura et les Vosges.

Miel de thym
Couleur ambrée sombre ; arôme fort et légèrement piquant ; saveur forte et musquée
Réputé tonique et antiseptique c'est le préféré en cas de refroidissement

Miel de tilleul
De couleur jaune pâle (ambre clair à tendance légèrement verte) ; saveur fortement parfumée, demeurant en bouche, son goût rappelle la menthe, le camphre. Il est réputé calmant, antispasmodique et diurétique.
Les crûs varient suivant la qualité des tilleuls butinés.

Précision sur les miellats:
 Le miellat tire son origine d'un excrétât de différents insectes : pucerons (Aphidés) et cochenilles, principalement, mais aussi aleurodes, psylles, cigales, etc. qui, pour se nourrir, perforent le liber de certaines plantes riches en matière nutritives et atteindre leur sève. Les plantes concernées sont, souvent, des arbres de forêts : sapins, érables, châtaigniers, chênes, mélèzes, tilleuls, en premier lieu, mais aussi bouleaux, aulnes, frênes, robiniers, genévriers. Mais on trouve du miellat sur des plantes aussi diverses que le coton ou le framboisier.
L'excrément que constitue le miellat attire différentes espèces animales dont les sources de nourriture sont riches en sucres, dont les guêpes, les abeilles et surtout, les fourmis, dont certaines pratiquent l'élevage des pucerons pour obtenir de bonnes récoltes de miellat.

Composition du miel
Glucose, fructose
eau 17 à 20%
protides
oligo-éléments
sels minéraux
molécules aromatiques
huiles essentielles
Vitamines B1, B2, B3

Exemples de recettes médicinales utilisant le miel

♦ En cas de constiption ou d'acidité gastrique il est conseillé d'avaler le matin à jeun la préparation suivante 
1
/2 jus de citron + 1 cuillère à café de miel dilué dans un verre d'eau tiède

En cas d'insomnie particulièrement chez les bébés
2 cuillères à café de miel diluées dans un verre d'eau avant le coucher

Pour adoucir les maux de gorge
2 cuillères à café de miel mélangées à du jus de gingembre

 

Un travail époustouflant

Pour produire 1 kg de miel les abeilles auront visité plus de 500 000 fleurs et parcouru environ 40 000 km
5 litres de nectar récolté par les abeilles donne seulement 1 litre de miel !

Le pain d'épices

Le pain d'épices est réalisé avec de la farine de seigle et du miel.
C'est une gourmandise pour les enfants , les sportifs et les séniors .

La gelée royale

La gelée royale est sans doute le plus précieux des produits de la ruche.
Elle est élaborée par les ouvrières du 5ème au 14ème jour de leur existence , ces nourrices sécrètent cette substance blanc jaunâtre qui est destinée à nourrir exclusivement la reine et les larves d'abeilles.
Il est admis que la gelée royale renforce les défenses immunitaires.
C'est une des meilleures sources naturelles de vitamine B5 ou acide pantothénique, cette vitamine entre dans la constitution du coenzyme A, coenzyme qui intervient dans de très nombreuses voies du métabolisme (cycle de Krebs, bêta-oxydation)..
(en grec : pantothein signifie être partout )
La gelée royale est un concentré de bienfaits qui se consomme principalement en cure, et qui se révèle indispensable pour aborder l'automne et la saison froide.
En France la méthode traditionnelle permet aux apiculteurs de produire 500 g de gelée royale par an et par ruche. En revanche les techniques asiatiques permettent d'obtenir des rendements de 3 à 4 kg de gelée royale par an et par ruche qui semblent compatibles avec des critères de qualité !
Généralement deux présentations de gelée royale s'offrent au consommateur :
· la gelée pure et fraîche en pots à conserver au réfrigérateur
·· la gelée diluée dans du miel en ampoules qui se conserve à température ambiante

Le pollen

Pollen signifie "fleur de farine" en latin, cette poussière vivante renferme pour les plantes à fleurs ce qui correspond aux spermatozoïdes des animaux.
Il est récolté méticuleusement par les abeilles sur les fleurs. Il sert, mélangé au miel , à la nourriture des larves dans le couvain.
C'est un remarquable complément alimentaire tonifiant et revitalisant utile chez l'enfant comme chez l'adulte .
Il se présente sous forme de grains appelés pelotes qui se consomme à la petite cuillère.

Composition du pollen

...protéines 15 à 35 %
...vitamines du groupe B
...vit D
... vit E ,
...provitamine A
...nombreux oligoéléments

bourdon1La propolis

Les abeilles prélèvent de la résine sur les bourgeons de certains arbres
-en Europe sur peupliers, bouleau, marronniers, sapins, hêtre, saule, aulne amandier, abricotier, cerisier, noisetier, chêne etc.)
- en Amérique du sud (Brésil, Uruguay, Argentine, Paraguay) sur Baccharis dracunculifolia, appelé souvent alecrim, les abeilles fabriquent une propolis verte qui est largement commercialisée.
Elles mélangent la résine à de la cire et à une enzyme qu'elles sécrétent pour confectionner une sorte de mastic qu'elles utilisent pour colmater la ruche. Ce mastic qui est appelé propolis tire justement son nom d'un de ses usages important. Propolis étymologiquement en grec signifie devant la cité, en effet les abeilles établissent un tapis de propolis à l'entrée de la ruche véritable sas qu'elles doivent emprunter avant de sortir ou pénétrer de leur habitacle.

Cette propolis possède de remarquables propriétés notamment antiseptiques qui expliquent en partie que les abeilles résistent aux agressions microbiennes extérieures depuis 50 millions d'années.

Dans le passé les hommes ont utilisé ce produit de la ruche, ainsi les égyptiens ont pu l'utiliser dans leur mélange d'embaumement des momies et les grecs l'utilisaient pour soigner les plaies.

Composition de la propolis 
résines, flavonoïdes  45%-55% 
 cires d'abeilles et de plantes  25%-35%
 huiles essentielles  10%
 pollen  5%
 minéraux et
oligo éléments
 5%


Aujourd'hui de nombreux laboratoires commercialisent la propolis pour ses propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques afin notamment d'améliorer l'hygiène bucco pharyngée. Pour traiter des infections ORL récidivantes certains thérapeutes suggèrent des doses assez importantes de propolis (soit 5mg de propolis par kg de poids corporel). Avant de se lancer dans ce genre de traitement il faut non seulement se renseigner sur le type de propolis à employer (verte, rouge ou autre origine) mais aussi sur leur mode d'extraction.
La découverte de propriétés anti tumorales révélées expérimentalement avec les propolis vertes brésiliennes permet d'entrevoir de nouvelles avancées pour la recherche en oncologie

Les abeilles sont gravement menacées

L'abeille est un indicateur fiable de la qualité de l'environnement dans lequel elle évolue. Par l'analyse des pollens présents dans les ruches on peut déterminer l'identité des plantes visitées par les abeilles. Il est paradoxale aujourd'hui de noter que la biodiversité est souvent supérieure dans les grandes agglomérations urbaines par rapport à ce que l'on observe dans les grands espaces campagnards voués à la monoculture.
L'utilisation de pesticides et d'autres polluants environnementaux est certainement à l'origine des hécatombes d'abeilles régulièrement rapportées par les médias et dénoncées par des apiculteurs très inquiets face à ce phénomène.  
L'Union nationale de l'apiculture française est en première ligne pour dénoncer les dangers auxquels sont exposés les abeilles et a initié une opération de sensibilisation intitulé "Abeilles sentinelles de l'environnement "

http://www.unaf-apiculture.info/

Pin It