Phytothérapie ayurvédique
Ateliers de cuisine
Utilisation optimale des épices
Ayurvéda et bien être
Escapade en rickshaw
Ayurvedic garden
Attentif et curieux de nature
Pitta ou Kapha?
Sadhana
Ambassadeurs du
Sri Sri College of Ayurvedic Science
Expirez
Inspirez

 

La grenade (Punica granatum)

grenade fruitVoilà un fruit qui est mis en avant sur les étals en décembre, les graines rouge grenat qu'il renferme s'accordent bien avec les couleurs rougeoyantes affichées pendant la période des fêtes de fin d'année.
Nom sanskrit : Dadima 
Nom kanada : Dalimbe 
Nom anglais : Pomegranate
La grenade est le fruit comestible du grenadier, un petit arbre fruitier originaire d’Iran qui appartient à la famille des Lythracées.
Il est cultivé depuis au moins 5000 ans.
Les Grecs considéraient la grenade comme le symbole de la fertilité et selon la mythologie le premier grenadier fut planté par Aphrodite déesse de l’amour.
La Bible y fait plusieurs fois référence, d’ailleurs la grenade pourrait bien être le fruit défendu en lieu et place de la pomme selon certains historiens.

 

Phalashadava est l'un de ces noms vernaculaires en Inde ce qui signifie que les fruits ont une saveur douce ou acide. Mais il faut bien noter que l'ayurvéda lui attribue 3 saveurs fondamentales: douce, acide et astringente.

Les variétés sucrées pacifient les 3 doshas, alors que les variétés acides peuvent aggraver Pitta. 

PunicaDans la cuisine Punjabi, au nord de l'Inde, ses graines séchées (anardana ou anaar) sont utilisées comme épice dans des plats végétariens, auxquels elles apportent un goût aigrelet.

Une grenade peut fournir 20% des AJR (Apport journalier recommandé) en vitamine C. C'est aussi une source intéressante d'acide folique, de vitamine B6 et d'antioxydants (polyphénols).

L'extrait de peau de la grenade contient de puissants antioxydants polyphénoliques qui semblent limiter la progression de l'athérosclérose et favoriser la baisse de la tension artérielle chez les sujets hypertendus.

En gargarisme la grenade soigne les toux persistantes, elle est efficace en cas de fièvre, de diarrhées, et peut aussi servir de vermifuge.

L’écorce de la racine en décoction fournit un puissant anthelminthique en association des clous de girofle.

Le jus frais des boutons floraux peut être utilisé sous forme de gouttes pour traiter les saignements de nez (épistaxis)

La recherche en mouvement :

Des études in vitro mettent en évidence un effet protecteur du jus de grenade contre les cellules du cancer du sein. Les poly phénols seraient les principes actifs responsables de l’activité pharmacologique observée. Ils inhibent la formation d’œstrogènes endogènes et entraînent une diminution de la croissance de cellules du cancer du sein positives vis-à-vis du récepteur d’œstrogène sans nuire au développement des cellules saines. Dans ce cas, le jus fermenté apparaît deux fois plus efficace que le jus frais. En outre, les polyphénols empêchent la formation de nouveaux vaisseaux sanguins (néoangiogenèse), ce qui limite la propagation des tumeurs.

Selon d’autres études les polyphénols du jus de grenade fermenté semblent aussi particulièrement efficaces contre le cancer de la prostate.

 

Pin It